Atelier de danse: 28-30 décembre 2016, Neuchâtel

La composition instantanée comme art-performance

TEASER (2')
 

Enseignants
Simon Halbedo, Ana Leonor Ladas & Giacomo Calabrese accompagnés des musiciens et danseurs de la Compagnie l'Âme-de-Fonds qui prendront part à l'atelier.

Dates
28-29-30 décembre 2016, 10h00-14h00

Lieu
Salle de répétition du Théâtre du passage à Neuchâtel (Passage Maximilien de Meuron 4, 2000 Neuchâtel, Suisse). 

Prix
Inscritions avant le 10 décembre 2015: 40.- par jour ou 100.- pour les trois jours.
Inscriptions après le 10 décembre 2015: 50.- par jour ou 130.- pour le trois jours.

Renseignements et inscriptions
Envoyer un email à Simon Halbedo: simonsprings "at" gmail.com

Profil des participants
Cet atelier est destiné à toute les personnes intéressées par les arts de la scène, le mouvement et l'improvisation. Il est particulièrement intéressant pour les musiciens exerçant l'improvisation musicale. De nombreux concepts et de nombreuses techniques d'improvisation que nous travaillerons dans le cadre de cet atelier sont transposables en musique. D'autre part le travail physique et mental permet aux musiciens de développer leur conscience corporelle. Aucune expérience préalable en danse n'est requise. Plusieurs danseurs professionnels de la Compagnie l'Âme-de-Fonds prendront part à l'atelier, de telle sorte que les participants travailleront avec des personnes habituées à la composition instantanée.  

La composition instantanée comme art-performance 
La composition instantanée est une pratique initiée dans les années 60 aux Etats- Unis par des artistes comme Anna Halprin, Robert Dunn et John Cage, puis développée dans la mouvance de la danse postmoderne (Judson Church Theater New York) notamment par Steve Paxton, Simone Forti, Yvonne Rainer et Trisha Brown. Ces outils et techniques permettant de développer un matériel chorégraphique original sont enseignés et utilisés actuellement par des danseurs et chorégraphes de renom international tels que Julyen Hamilton, Lisa Nelson et Mark Tompkins.
La composition instantanée interroge la préexistence de la signification d'une pièce, sans toutefois la nier. L'essence d'une pièce peut être considérée comme le substrat duquel la chorégraphie peut émerger et se développer lors de la performance, et prendre des formes à chaque fois différentes. La forme révèle alors l'essence vive qui sous-tend la pièce et sa signification profonde.
La composition instantanée est reconnue en danse et dans d'autres formes d'expressions artistiques contemporaine principalement comme méthode pour générer du matériel, mais plus rarement comme pratique scénique en tant que telle. Il existe actuellement plusieurs initiatives internationales visant à promouvoir une reconnaissance de la composition instantanée comme forme de performance à part entière, comparable à celle de la musique improvisée.

Biographie des enseignants

Giacomo Calabrese obtient avec les plus hauts honneurs son diplôme de l’Académie Nationale de Danse de Rome en danse contemporaine avec sa thèse est intitulée « Performance Liminality ». Il étudie le ballet et la danse moderne en Italie, en France est aux Etats Unis à la State University of Purchase de New York où il a reçoit une bourse pour étudier avec la de José Limòn Dance Company. Il poursuite sa formation avec Adriana Borielle (cofondatrice de la Rosas Dance Company) et le performer Julyen Hamilton. Depuis 1998 il enrichit ses connaissances du théâtre au travers d’études en anthropologie visuelle. Il pratique le Tai Ji Quan-Qi Gong avec le Maître Dao-Gong Wu et développe ses propres méthodes d’analyse et de recherche du mouvement basées sur les principes de l’ostéopathie. Au cours des 15 dernières années, son travail s’est orienté vers la composition-instantanée, les performances improvisées, la présentation de solos et de pièces composées avec d’autres danseurs et musiciens dans des espaces de danse, mais également dans des espaces non conventionnels. Il enseigne actuellement la composition instantanée et le Tai Ji Quan-Qi Gong.

Ana Leonor Ladas, née au Mozambique en 1974, est portugaise. Elle étudie la psychologie clinique à l’université I.S.P.A. à Lisbonne (1992-1997). En 1993, elle se découvre une soif intense de danse et en 2001 termine sa formation à la HKA Dansacademie Arnhem en Hollande. Depuis lors elle travaille et collabore avec de nombreux chorégraphes et artistes de domaines variés. En 2005 elle commence en créer son propre travail. Ses travaux récents incluent: en 2014 « The Cumulus 2 » Danse improvisée en collaboration avec l’artiste visuelle Ariuna Nina, Kunstkapel, Amsterdam; en 2013 « Oorsprong Curators Series », improvisation avec les musiciens Ada Rave, Rory Brown, Andreas Wilhagen; « Pool: The strings, the breath, the bodies (Wooden pool) » danse improvisée au festival Platzhirsch, Duisburg, Allemangne; « Aquarium #1 - Space Odyssey » danse improvisée avec with Kim José Bode, Plantage Doklaan, Amsterdam; « Solo or maybe not » - Danse et musique improvisée avec Oscar Jan Hoogland & Kim José bode au Overtoom 301, Amsterdam; « TWNO - The White Noise Orchestra » danse et musique improvisée au Roode Bioscoop & Kulter Amsterdam, Studio Loos, Den Haag.

Simon Halbedo se forme en danse contemporaine notamment au près de Susanne Müller-Nelson et Susanne Braun et en danse contact-improvisation. Il se spécialise ensuite en art performance basé sur la composition instantanée au travers des enseignements de Julyen Hamilton, Andrew Morrish, Steve Paxton, Simone Forti, David Zambrano, Kirstie Simson ou encore Keith Hennessy. Depuis 2005, il présente régulièrement des performances en Suisse et à l'étranger, en solo (danse, voix, textes) ou en groupe (avec d’autres danseurs, artistes et musiciens). Parmi ces performances, notons : Lehm-Aktion, trio présenté au Cabaret Voltaire (Dadahaus) à Zürich en 2005; la création de trois spectacles de danse dans le cadre du festival La cours des contes à Genève en 2005, 2006 et 2007; participation comme danseur à Bodily Night, spectacle créé par Simone Forti à Venise; création d’une série de cinq performances SUITE présentées en 2012 au Studio Consuleo à Genève ; Intersticios, composition instantanée avec un contrebassiste, présentées à l'Espace Anfibio à Malaga en 2012. Simon Halbedo crée également de courtes vidéo-danses avec la compagnie CoLateral dont Inearthia et Sidekiss ayant obtenu plusieurs prix du public. Il est l'instigateur du festival L'Âme-de-Fonds dont la première édition s’est tenue à La Chaux-de-Fonds du 1er au 6 avril 2013 et il dirige et coordonne depuis lors la Compagnie L’Âme-de-Fonds.

Dernières éditions de l'atelier
28-29-30 décembre 2014, Théâtre du passage, Neuchâtel
- 7-8-9 juillet 2015, Temple Allemand, La Chaux-de-Fonds 
- 27-28-39 décembre 2015, Théâtre du passage, Neuchâtel
- 15 mai, 10h00-14h00, Salle de gym du collège des terreaux
- 4-5 juin 2016, Espace Transparent, Conservatoire de Musique de Neuchâtel
- 7-8-9-10 juin 2016, Temple Allemand, La Chaux-de-Fonds